Conception et illustration d’un jeu de société. La version présenté ici est l’avant-projet, les couleurs sont différentes lors de l’impression.

Marco et Polo sont deux explorateurs à la poursuite d’El Dorado. Marco pense qu’il est plus rapide de l’atteindre par la mer et Polo par la terre.

Mais la carte se déforme à mesure qu’ils progressent – en territoire inconnu, le compas et la boussole n’apportent qu’une aide très relative. C’est le hasard et l’intuition qui guident 
nos aventuriers désorientés.

Leurs trajets se font sur vingt triangles dessinés avec application, en hommage aux belles cartes médiévales. Cette carte-ci, dans laquelle les géographes reconnaîtront une projection icosaèdrique, a comme propriété de pouvoir s’agencer de 43 380 manières différentes. Ainsi, alors que nos deux explorateurs courent et voguent aux antipodes, leur monde se recompose à la façon d’un puzzle infini.